Les couples qui picolent ensemble restent plus longtemps ensemble, selon une nouvelle étude !

Qu’est ce qui permet à certains couples de se rester ensemble, malgré les tempêtes et les écueils qui parsèment inévitablement notre histoire — tandis que d’autres se séparent à la moindre bourrasque, au moindre prétexte, à la moindre dispute ?

 Beaucoup de personnes se sont intéressées à cela… Et il se trouve que des chercheurs de l’Université du Michigan ont une réponse pour le moins étonnante pour expliquer ce phénomène !

Vous connaissez l’histoire du jeune couple qui voit un couple de personnes âgées, heureux, assis sur un banc en se tenant la main, s’embrassant langoureusement ? Ils vont voir les deux ancêtres et demandent :

- « Quel est donc le secret de votre amour, comment faites-vous pour être amoureux encore après tout ce temps ? »

Le vieil homme lui répond alors :

-« Tu vois, à notre époque, lorsque quelque chose était cassé, on ne s’en débarrassait pas aussitôt pour s’en acheter un autre. On faisait tout pour le réparait. »

Il se trouve que ce sont des conneries : si le vieux avait été un peu plus honnête, il lui aurait répondu :

 - « L’alcool, mon cher, c’est ça le secret, la fontaine de jouvence de l’amour. On se prend une caisse tous les week-ends, et c’est pour ça qu’on s’aime. »


Se saouler en couple rend heureux — surtout les femmes 

Oubliez tout ce que vous avez pu entendre dire sur la meilleure manière de maintenir une relation longue sur la durée ! Contrairement à ce qu’on croit souvent,
ce n’est pas, la patience, la compréhension mutuelle , ni même la capacité à faire des compromis qui est le secret du maintien de l’amour avec le temps…

Mais bien le fait de s’éclater la tronche de grandes quantités d’alcool, autrement dit, se bourrer la gueule ! C’est en tout cas ce que semble prouver une enquête, surprenante mais au demeurant très sérieuse, publiée dans The Journals of Gerontology Series B: Psychological Series, un journal scientifique qui est une référence au sein de la communauté des chercheurs, en matière d’études portant sur le vieillissement humain et ses conséquences.

Alors bien sûr, eux ne l’ont pas explicitement formulé dans les mêmes termes que moi — mais au final, le résultat est sensiblement le même. En effet, selon les chercheurs, « les couples qui boivent régulièrement des boissons alcoolisées ensemble témoignent d’une moindre quantité de facteurs négatifs influant sur la qualité du lien amoureux au fil du temps. »

 Et ce n’est pas tout, les résultats ont démontré que cette différence était « significativement plus marquée chez le partenaire féminin que chez le partenaire masculin »…

En clair, c’est surtout chez les femmes que le fait de charger la mule aurait une influence.


Mais attention, avis aux petits malins qui s’autoriseraient de rentrer totalement cuits d’un apéro entre copains, l’haleine sentant le pastis, pour retrouver leur moitié verte de rage dans le lit, et s’excuser piteusement en bégayant entre deux hoquets « Mais chérie, c’est pour la qualité de notre relation, c’est pour te rendre heureuse, tu vois, je pense à NOUS, moi ! »

ÇA. NE. FONCTIONNE. PAS. 

L’étude parle bien de boire EN COUPLE. Et le fait que l’ivresse soit PARTAGÉE, qu’importe le flacon, est d’une importance capitale ! En effet, l’étude démontre bien que les couples âgés de plus de 50 ans avaient des rapports maritaux d’une meilleure qualité lorsque les deux partenaires buvaient. Lorsque les deux conjoints restent sobres, les rapports de couple avaient également tendance à être satisfaisants...

Par contre, si une personne du couple reste sobre tandis que l’autre lève le coude de son côté, les couples ont plus tendance à qualifier leur union comme étant « non satisfaisante »…. Et surtout les femmes, si leur époux boit tout seul ! 

Au final, cela prouve une chose : plus que le fait que boire est bon pour le couple, il est indispensable d’être sur la même longueur d’onde ! Pour être heureux, il faut choisir entre se saouler en couple, ou rester sobre en couple…


L'important n'est pas de picoler... Mais de boire à deux ! 

Le docteur Kira Birditt, de l’Université du Michigan, explique à Reuters que la raison essentielle à ce phénomène est sans doute plus logique et plus simple qu’on ne le croit :

« Nous ignorons pourquoi cette différence est si marquée, mais nous pensons que les couples qui font des loisirs et passent du temps ensemble ont, en général, une meilleure qualité au sein de leur relation ».

Or, ce n’est pas le fait de trop boire ou non qui importe : c’est le fait de boire à deux, avec son partenaire. Le fait de partager ce moment, cette complicité, de passer un instant agréable ensemble.

Finalement, le fait de boire trop d’alcool (AKA : l’alcoolisme) peut s’avérer être un sérieux problème, dans le couple mais aussi dans la vie de tous les jours. Oui, ça peut paraître évident, mais il vaut mieux le dire en permanence, on ne sait jamais. 

Le docteur Fred Blow, qui est indirectement impliqué dans cette étude, explique ainsi : « Les personnes ayant une consommation immodérée d’alcool ont tendance à avoir des relations décousues, malsaines avec les autres, et essentiellement leurs partenaires », tempère-t-il. « C’est un problème important, qu’il convient de prendre en compte. »

Donc, buvez à en couple (ou à la limite, restez sobres à deux), mais toujours avec modération !
Advertissement

No comments :