Une ado de 15 ans violée par un groupe d’étudiants a laissé cette lettre déchirante avant de se suicider !


Une étudiante de 15 ans s'est suicidée après avoir été intimidée et violée par un groupe à l'âge de 13 ans. Avant de prendre sa vie, Cassidy Trevan, de Melbourne, en Australie, a écrit ce message puissant et déchirant avant son suicide comme un avertissement aux autres élèves de son école.
Le viol collectif a été signalé à la police de Dandenong, mais Cassidy n'a jamais fait une déclaration formelle car elle avait peur que les intimidateurs seraient de représailles. Malgré Linda et sa fille rencontrant la police plus de 20 fois sur une période de deux ans, l'affaire a finalement été abandonnée faute de preuves.
La lettre inachevée de Cassidy, que vous pouvez voir ci-dessous, a été retrouvée sur son ordinateur par sa mère, Linda.
Elle l'a partagé avec 9 Nouvelles et a également pris à Facebook pour partager l'histoire tragique de sa fille. «L'INTIMIDATION A TUER MON ENFANT», lit-on. "J'ai dû voir mon bébé souffrir pour les 22 prochains mois à partir de ces démons ... elle craignait que vous la retrouveriez et la reprendrez, elle a continué à intimider de certains d'entre vous qui ont réussi à lui par téléphone ou par les médias sociaux, via D'autres, même après ce que vous lui avez fait. Elle a souffert flash backs du crime, des cauchemars, l'insomnie, l'angoisse de séparation, les attaques de panique, l'aggravation subséquente de la maladie mentale.

Je ne suis pas une personne méchante, fâchée ou vindicative ... mais ce que vous avez fait ... J'espère que vous ne vous pardonnerez jamais et n'oublierez jamais le nom de Cassidy Trevan. Vous avez tous le sang sur vos mains aussi longtemps que vous vivez.
Voici la lettre de Cassidy :


J’étais étudiante à l’école (nom de l’école) et j’ai été violée par des étudiants qui fréquentent toujours cette école. Je sais que je semble probablement vouloir attirer l’attention, mais ce n’est pas le cas. J’ai plusieurs raisons de faire ceci que j’expliquerai aussi.

Mon but est d’avertir les autres (principalement les étudiants, mais aussi les parents) au sujet de ce qui s’est produit puisque j’ai peur qu’ils le refassent à d’autres enfants comme moi. Tu as le pouvoir d’empêcher cela d’arriver. Souviens-toi que les gens qui m’ont fait ça étaient des élèves à l’école (omis). C’est difficile à croire, je le sais. Mais c’est vrai.

Je ne fais pas ceci pour me venger sur les étudiants qui m’ont violée, ont organisé le viol, m’ont intimidée au sujet du viol, ou de chose du genre. Je ne fais pas non plus ceci pour attirer l’attention comme je l’ai mentionné plus tôt, je tiens à le dire très clairement.

Je fais ceci parce que plus de 1 500 élèves âgés de 7 à 12 ans fréquentent actuellement l’école et ils doivent être avertis. Après ce qui m’est arrivé, et comme le personnel n’a rien fait pour m’aider, je sens qu’il est mon devoir de vous avertir.

Mais je le fais aussi pour moi-même. Après 1 an et demi, je veux finalement pouvoir avoir la paix. Il est surprenant de compter le nombre d’étudiants à l’école (omis) qui ont entendu des histoires à mon sujet et qui entendent encore des histoires à ce jour. Il y a des élèves qui ne me connaissent pas, mais qui me contactent tout de même sur Facebook pour me traiter de pute. J’ai changé d’école, j’ai déménagé, et je me fais toujours intimider. Je ne peux pas empêcher les gens de répandre des rumeurs, mais au moins, je peux essayer de répandre la vérité et ce qui s’est réellement produit.

Mon nom est Cassidy Trevan, et je me suis fait violer.

Si un jour quelqu’un te fait cela, crois-moi, ça vaut la peine de se battre ! Bas toi ! Si tu ne le fais pas, tu le regretteras pour le restant de ta vie comme je le fais. Tu peux le faire.

Sois prudent. Sois averti. Sois en sécurité.

Photos via : linda trevan
Advertissement

No comments :