Le second enfant est synonyme de problèmes. Comment faut il gérer la situation ? ??

Advertissement

Les enfants sont différents et même si les parents disent les aimer de façon égale, il y a toujours un qui se démarquera des autres de part son coté dynamique ou turbulent.

 On veut le meilleur pour eux et on cherche toujours à comprendre comment les aider, comment éviter qu’ils se suivent un mauvais chemin. 
Via : Buzzfil
Afin de nous éclairer, les scientifiques ont mené des enquêtes au Danemark et en Floride auprès de milliers de familles. Les résultats démontrent que près de 40% des deuxièmes enfants ont plus de chance d’avoir des soucis à l école ou avec la justice. 

L’économiste au MIT en charge de l’étude, Joseph Doyle, a expliqué à la station de radio NPR: 

« L’ordre des naissances a eu un impact considérable sur la scolarité, mais on ignore le rôle de l’ordre de naissance sur les statistiques de délinquance juvénile, la criminalité chez les adultes et les problèmes disciplinaires à l’école.


Via : Buzzfil
Les enquêtes ont permis aux scientifiques de mettre en lumière différentes hypothèses. Après la naissance du deuxième enfant, les parents doivent s’impliquer davantage physiquement et émotionnellement pour leurs deux enfants. Le problème viendrait en effet du fait que le deuxième enfant est souvent délaissé au profit du premier. 
Via : Buzzfil
Une autre hypothèse laisse entendre que le deuxième enfant mûrit plus vite que le premier. Il peut en effet s’appuyer sur l’aîné pour apprendre certaines choses, notamment les bêtises et les secrets. L’aîné quant à lui a pour modèles les adultes, ce qui fait qu’il se construit différemment. 


Via : Buzzfil
Ces hypothèses et ces conclusions ne concernent pas uniquement le deuxième enfant. Les familles nombreuses sont concernées car tous les enfants sont concernés excepté l’aîné.

Via : Buzzfil
La conclusion de l’étude ne concerne qu’entre 20 et 40% des seconds enfants, donc pas de raison de vous inquiéter. Cela ne signifie donc pas que vos enfants finiront mal!
Advertissement

No comments :