Quels sont les symptômes du déséquilibre hormonal ? Voici la réponse

Advertissement


Beaucoup de facteurs importants dans notre corps sont contrôlés par les hormones. C’est pour cela que lorsque leur production s’interrompt, cela se répercute sur notre état d’esprit, notre comportement et notre aspect physique. Mais comment comprendre que nous sommes face à un problème hormonal, et quelles sont les hormones en cause ?

Sympa te révèle les signes classiques et les plus fréquents du déséquilibre hormonal.


1. Points noirs et acné



Via : Sympa 

Les points noirs et les boutons d’acné apparaissent souvent à cause de l’obstruction des pores. Cependant, les médecins mettent aussi en garde : l’apparition soudaine et répété de boutons d’acné est directement reliée aux changements hormonaux dans l’organisme. Par exemple, un taux trop élevé d’androgènes provoque de l’acné sur tout le corps. On l’observe généralement chez les adolescents qui doivent mener une lutte compliquée pour avoir une peau lisse et nette.


2. Forts maux de tête

Via : Sympa 

Selon les endocrinologues, la cause des maux de tête violents et fréquents, à part lorsqu’ils sont dûs au stress et à la fatigue, peut aussi venir d’un niveau d’œstrogènes très bas. Ce sont les hormones féminines qui se produisent dans les ovaires et contrôlent les processus métaboliques dans le cerveau et dans le cordon médullaire. Donc la déficience ou l’excès de cette hormone peut causer des migraines ou changer notre humeur.

3. Insomnies fréquentes



Via : Sympa 
L’insomnie est un signal d’alarme, parce qu’elle peut être reliée au manque de progestérone. La spécialiste du sommeil, le Dr. Traci Johnson, affirme que la progestérone est un relaxant naturel. Elle apaise, tranquillise et améliore le sommeil. Si son taux change brusquement, cela provoque des insomnies.

Selon l’Académie de la Médecine Psychosomatique, les œstrogènes et la progestérone diminuent considérablement après un accouchement. C’est donc pour cela que certaines femmes connaissent des problèmes de sommeil durant cette période. Mais dans les autres cas, cela ne devrait pas se produire.


4. Transpiration excessive

Via : Sympa 

La transpiration excessive et la chaleur sont l’un des signes caractéristiques que quelque chose fonctionne mal et que les hormones perturbent le système. Ces dernières contrôlent la température de notre corps, donc si elles sont en déséquilibre, on peut ressentir des vagues de chaleur.

Selon les médecins, ce symptôme est caractéristique d’avant et après la ménopause, quand le niveau d’hormones n’est pas stable. Dans la vie de tous les jours, ce signal peut indiquer que quelque chose n’est pas normal.

5. Fatigue chronique

Via : Sympa 
Nous nous fatiguons tous de temps en temps, mais si tu te sens totalement épuisée, même quand tu te reposes, c’est sûrement le signal d’un déséquilibre hormonal.

Un groupe de docteurs du Maryland affirment que la fatigue chronique peut être étroitement liée à des problèmes dans la production d’hormones de la thyroïde.


6. Changement soudain de poids

Via : Sympa 
Lors d’un déséquilibre hormonal, l’organisme nous fait prendre du poids, indépendamment des aliments que l’on consomme. La déficience ou l’excès de production de certaines hormones fait que notre corps accumule de la graisse et perd de la masse musculaire.

Par exemple, un haut niveau d’oestrogènes, de cortisol et d’insuline, combinés avec un taux peu élevé de testostérone peuvent provoquer l’accumulation de graisse abdominale. Tandis qu’un faible taux d’hormones de la glande thyroïde ralentit le métabolisme, ce qui peut également être la cause d’une prise de poids soudaine.

7. Chute de cheveux

Via : Sympa 
Une chute de cheveux importante peut être liée à un dysfonctionnement des hormones de la thyroïde, de l’insuline ou de la testostérone. Par exemple, l’hormone de la testostérone augmente la pilosité chez l’homme.

Chez les femmes, l’excès de testostérone, en général, provoque la calvitie. Selon certaines circonstances, l’androstanolone chercherait à “tuer” les follicules, ce qui provoque la perte de cheveux chez les femmes.


8. Problèmes de digestion

Via : Sympa 
Beaucoup d’entre nous se reconnaîtrons dans cette situation où, trop nerveux et sous l’effet du stress, nous ressentons des douleurs au niveau de l’estomac. Cela est dû à l’augmentation de la quantité d’hormones dans le corps.

Une étude scientifique de l’Université du Texas a démontré que la microflore intestinale est affectée par un haut niveau d’œstrogènes. D’autres études ont découvert que le niveau élevé d’hormones dans les ovaires peut être la cause de crampes et de douleurs gastriques.

9. Fringales incontrôlées

Via : Sympa 
Notre corps produit toute une série d’hormones qui sont responsables de notre appétit. Le déséquilibre de ces dernières provoque donc une faim incontrôlable.

Les médecins ont découvert que, pour contrôler la faim, nous devons disposer d’un taux régulé d’hormones de leptine et ghréline. La leptine réduit l’appétit quand nous venons de manger, alors que la ghréline, au contraire, nous aide à comprendre que nous avons besoin de manger quelque chose.

10. Problèmes de mémoire

Via : Sympa 
Plusieurs facteurs peuvent faire que l’on oublie des choses, ou qu’il est difficile de se concentrer. Et une fois encore, parmi les responsables, on trouve les hormones. Plus précisément, le problème se trouve dans un niveau faible d’œstrogènes et de cortisol.

Les recherches ont démontré que la diminution du niveau d’œstrogènes pouvait provoquer des pertes de mémoire, des pensées confuses, et des difficultés pour se concentrer. Alors que le niveau de cortisol affecte beaucoup la mémoire à court terme.

11. Changement de forme des seins

Via : Sympa 
Les changements de taille des seins sont un signal de déséquilibre hormonal à prendre très au sérieux. La diminution notable du niveau d’œstrogènes affecte l’hydratation et l’élasticité de la peau. En conséquence, la poitrine perd peu à peu sa forme, son volume, et change de taille.

De plus, de petites formations dures peuvent apparaître dans les seins, et provoquer un certain inconfort. L’Institut National du Cancer des États-Unis explique que les changements dans la glande mammaire chez les femmes se produisent très souvent, et en général, il ne s’agit pas de cas oncologiques. Cela arrive notamment à cause des changements hormonaux, ou avant la ménopause.
loading...
Advertissement

No comments :