Elle se fait injecter des hormones pour avoir un enfant. Puis, lors d’un examen de routine? Même le docteur est traumatisé

Advertissement

Briana et Jordan Driskell forment un couple depuis plusieurs années et dans la suite logique des choses, ils veulent avoir un enfant. Sauf que Briana a des soucis de fertilité et doit donc avoir recours à différents traitements mais rien n’y fait, elle ne tombe pas enceinte. Cela fait déjà deux ans que le couple tente d’avoir un enfant

Via : viralfr

Après une énième tentative, ils décident de retenter l’expérience après une pause de cinq mois. Après ce laps de temps écoulé, ils feront recours à des injections d’hormones. Ces injections ont l’air de fonctionner car Briana se sent différente, son corps change et lors d’un contrôle via une prise de sang, il s’avère qu’elle est réellement enceinte. Le couple n’en revient pas et est aux anges, il ne pouvait rien lui arriver de mieux.

Après 28 semaines de grossesse, l’heure est à l’échographie !

Via : viralfr

« Je me suis presque évanoui », explique Jordan lorsque le médecin a annoncé la nouvelle.

On comprend pourquoi puisque sur les images qui sont montrées à l’écran, il y a non pas un fœtus mais bien cinq !

Via : viralfr

« J’étais en état de choc. Je suis restée allongée en fixant l’écran, je n’avais pas de mots. Je n’arrivais pas à croire qu’il y avait cinq enfants », raconte Briana lorsqu’elle a appris la nouvelle. Les chances d’avoir des quintuplés sont si minimes qu’elle n’en croit toujours pas ses yeux car elle avait seulement 5% de chance de porter 5 enfants. Pour faire court, elle avait une chance sur 50 millions d’avoir des quintuplés.


Via : viralfr

Les jours passent mais Briana ne se sent pas bien et le médecin lui diagnostique une maladie.

Briana est atteinte d’hyperemesis gravidarum. 

C’est une maladie rare qui affecte le système immunitaire et ses principaux maux sont la nausées et le moindre microbe la rend malade. Elle se nourrit tant bien que mal mais elle perd 4 kg et c’est là qu’elle comprend que cette grossesse ne va pas être une mince affaire.

Via : viralfr

Au bout de 22 semaines, la situation se complique puisqu’elle doit aller à l’hôpital car son col de l’utérus s’est rétracté. « Je voulais absolument les garder dans le ventre jusqu’à la trentième semaine », explique la future maman.

Elle n’atteindra pas les 30 semaines espérées

Via : viralfr

La 28e semaine était à peine entamée et Briana doit se résoudre à devoir subir une césarienne et le 2 mai 2017, Zoey, Dakota, Hollyn, Asher et Gavin voient le jour (trois garçons et deux filles). « Quand je les ai vus, je pleurais tellement fort que j’avais du mal à respirer. Je n’arrive toujours pas à croire que je suis maman, c’est incroyable. »

Via : viralfr

Les bambins ont dû être placés en soins intensifs pour qu’ils se développent correctement. Le couple n’a pas du tout anticipé les naissances prématurées et doit faire face à de nombreux défis comme trouver une maison adéquate et une nouvelle voiture, par exemple. Ils voulaient un enfant, ils ont été servis.

Advertissement

No comments :