En devenant maman, j’ai compris avec mon cœur !!

Advertissement



J’ai compris beaucoup de chose avec l’arrivée de mes enfants, j’ai compris tout ce que ma maman a enduré pour nous.

Via:mini.reyve

Avant, je savais beaucoup de choses au sujet de la maternité. Je les comprenais avec ma tête. Puis, je suis devenue maman. Et j’ai compris avec mon cœur.

Via : mini.reyve

J’ai aussi compris que choisir ses batailles, c’est parfois simplement acheter la paix. Certaines victoires se savourent dans la subtilité. Et j’ai compris l’angoisse dans une foule, celle de perdre cette précieuse petite main.

Via : mini.reyve

En devenant maman, j’ai compris qu’on peut ressentir la plus enivrante fierté et la plus désespérante exaspération, dans la même minute. Parfois dans la même seconde.

Via : mini.reyve

J’ai aussi compris que tout l’amour du monde ne peut à lui seul remplacer l’encadrement et la discipline. Que par moments, ça brise vraiment le cœur.
Via : mini.reyve

Et j’ai compris que parfois, faire de son mieux, c’est déjà réussir à faire l’impossible.

Via : mini.reyve

En devenant maman, j’ai compris la vraie définition du mot culpabilité. Et celle de ses synonymes. Sous toutes leurs formes.

Via : mini.reyve

J’ai aussi compris qu’une crise de bacon en public à deux ans n’est pas toujours le résultat d’un manque de rigueur parentale. Qu’un sourire empathique entre mamans peut changer le cours d’une journée.

Via : mini.reyve

Et j’ai compris l’inquiétude et la crainte devant une grosse fièvre. L’impuissance devant la souffrance. La frustration de tellement vouloir prendre sur soi ce qui ne va pas, sans jamais pouvoir le faire.

Via : mini.reyve

En devenant maman, j’ai compris qu’on peut pleurer à grands sanglots devant le premier spectacle d’école. Que la fierté sur le visage de son enfant est tout simplement indescriptible et magique.

J’ai aussi compris que tous les parents n’ont pas les mêmes valeurs.
Via : mini.reyve

Et j’ai compris que neuf mois, c’est court. Mais que neuf mois, ça peut aussi être très long.

En devenant maman, j’ai compris que la fatigue peut être sans fin. Et qu’on peut continuer de fonctionner, même quand on pense qu’on n’y arrivera pas. La force maternelle qui vient de nulle part et de partout à la fois.

Via : mini.reyve

J’ai aussi compris qu’on peut avoir le cœur gonflé d’amour et d'émotions  à en avoir de la difficulté à respirer. Avoir le souffle coupé à tant aimer.

Et j’ai compris la véritable signification de l’amour inconditionnel. Le vrai. En devenant maman, j’ai compris avec mon cœur que je ne serais plus jamais la même.

Via : mini.reyve

J’ai aussi compris que le monde qui m’entoure ne serait plus jamais le même non plus.

Et j’ai compris que c’est un immense privilège et un grand challenge .

Merci mon petit bout de chou.
loading...
Advertissement

No comments :