Une fillette brûlée au second degré. Découvrez la réaction de sa mère

Advertissement


Âgée de 7 ans seulement, Madison Gulliver a vécu un horrible cauchemar durant les vacances de la famille. Lors d'un déplacement en Égypte, elle a subi de sérieuses brûlures chimiques lorsqu'elle s'est fait faire un dessin au henné noir sur son bras et sa main. 

Madison Gulliver était en vacances quand son père Martin lui a offert un tatouage temporaire sur son bras dans un hôtel .Cependant, elle s’est vite plainte de sa démangeaison, et des cloques purulentes apparurent. L’élève devait faire sécher les cloques dans une unité de brûlures spécialisée, elles lui ont laissé des cicatrices dans son bras.


Via : Buzzfil 
Le Dr Chris Flower, directeur général de l’Association Cosmétique, Toiletry et Parfumerie, a indiqué que tout le monde devrait se méfier des tatouages» noirs avec du henné. Il a déclaré: «PPD est utilisé en toute sécurité et légalement dans des colorants capillaires permanents où des instructions claires sont données et où le niveau maximum est contrôlé par la loi. Mais le henné noir contient souvent des PPD à des quantités élevés, pour donner une couleur sombre rapidement. «Lorsqu’il est appliqué sur la peau sous la forme d’un tatouage temporaire au henné noir, le PPD peut entraîner des brûlures chimiques et provoquer des réactions allergiques. 


Via : Buzzfil 
Il est important de faire un test d'allergie

 Aujourd’hui, les parents de Madison veulent informer les touristes du danger des tatouages au henné. Le salon de tatouage refuse toute responsabilité, étant donné que c’est Madison qui a réagi de la sorte. L’agence touristique a été contactée et mise au courant par le tour opérateur. L’hôtel qui organisait les visites au salon a suspendu les visites.


Via : Buzzfil 

loading...
Advertissement

No comments :