350 chats errants ont pu être sauvés grâce à une étudiante . Voici son histoire ...

Advertissement
 
Via : Zanda Indriksone

À Riga (Lettonie), les chats de gouttière sont légions et ils souffrent énormément. Ils se reproduisent de manière incontrôlée et personne n’a envie de s’en occuper. La plupart de ces chats finissent pas souffrir de maladies graves et comme aucun vétérinaire ne s’en soucie, rares sont ceux qui atteignent l’âge adulte. Face à cette situation désespérée, Zanda Indriskone, une étudiante de 21 ans a décidé de se donner une mission pour la vie : sauver autant de chats que possible. 



Via : Zanda Indriksone
Tout a commencé en 2015 lorsque Zanda a trouvé un petit chat sur le chemin de l’école, en plein milieu de la route. La bête n’avait plus que la peau sur les os et était presque aveugle à cause du pus qui avait englué ses yeux. 


Via : Zanda Indriksone
“Je ne pouvais pas continuer simplement en ignorant ce chaton. Depuis je ne peux plus m’arrêter (d’en sauver)”, raconte la jeune femme. 


Via : Zanda Indriksone
“Ce que je fais en premier, en trouvant un chat, est de l’amener chez le vétérinaire pour qu’il puisse évaluer son état général et déterminer son âge”, continue Zanda.


Via : Zanda Indriksone
En espace de deux ans, l’étudiante lettone a sauvé 350 chats d’une mort certaine. Aujourd’hui elle a intégré le Cat Care Community, une organisation qui s’occupe de placer les chats errants dans des familles d’accueil et qui construit de petits abris en bois qu’elle place dans les rues afin de les protéger de l’hiver letton.


Via : Zanda Indriksone
 Les humains domestiquent les chats, donc il est de notre devoir de les aider, sinon beaucoup d’entre eux vont mourir”, raconte Zanda. “Ce n’est un secret pour personne qu’en Lettonie, il y a un vrai problème avec les chats errants, mais il est de notre responsabilité d’agir contre cela.


Via : Zanda Indriksone
” Depuis deux ans, Zanda a pu développer un réseau des soins apportés aux chats jusqu’à leur placement en famille. Au vu du nombre important de chats errants à Riga, il n’est pas possible de s’occuper de tout cela toute seule. 


Via : Zanda Indriksone
Progressivement, et avec l’aide des vétérinaires, Zanda a même appris tous les rudiments des soins médicaux à procurer à ses petites boules de poils.


Via : Zanda Indriksone
Pourtant le coût des soins vétérinaires est très élevé. Chaque personne ayant un animal de compagnie pourra attester que les factures peuvent vite devenir salées. Or, cet argent nécessaire aux petits chats, l’étudiante ne l’a pas. Un soutien et une de ses amies ont créé une page de dons car depuis le printemps, les rues de Riga sont à nouveau remplies de chatons errants qui ont besoin d’aide. 


Via : Zanda Indriksone
Les gens comme Zanda font la différence dans un monde qui nous semble toujours plus inhumain et cruel. Grâce à elle et à son réseau, elle éradique la souffrance animale et fait tout pour que notre planète soit plus belle.

 Merci Zanda et longue vie à tes petits protégés !
loading...
Advertissement

No comments :