Pour sauver ses enfants d'une tornade une femme sacrifie ses jambes

Advertissement


Le 2 mars 2012 est une date que Stephanie Decker n'est pas prête d'oublier. La mère de 42 ans, originaire de Henryville dans l'Indiana, s'en rappelle chaque jour lorsqu'elle pose les yeux sur sa prothèse. Ce jour-là, elle a perdu une partie de son corps, mais elle ne regrette en rien ce qu'il s'est passé.

Via : stephaniedecker

Le 2 mars 2012, Stephanie rentre chez elle avec ses enfants, Dominic et Reese, lorsque soudain, une énorme tempête éclate. Pire encore, la maman aperçoit au loin une tornade de degré 4 suivie de près par une autre de degré F2 s'avancer dangereusement vers chez elle.

Stephanie comprend vite que la situation est grave et décide de mettre sa famille à l'abri dans le sous-sol.

stephaniedecker

"J'ai regardé en l'air et ai vu le trampoline de notre jardin, pourtant encastré dans le sol, traverser le jardin", se souvient-elle. La panique monte !


Et cela ne fait qu'empirer. "La maison tout entière s'est mise à trembler. J'étais tétanisée ! Un fenêtre a alors explosé", raconte-t-elle. D'instinct, elle attrape une couverture, enroule ses enfants dedans et se couche par-dessus, les agrippant fermement.

Puis elle a la sensation que la maison est en train de s'envoler...

Via : stephaniedecker

Un vent à plus de 250 km/h s'engouffre dans la cave et détruit tout sur son passage. Au ralenti, Stephanie voit une énorme poutre en acier tomber dans leur direction.

Elle ne pense qu'à une chose : la sécurité de ses enfants. "J'étais recouverte de débris de béton et de pierre. J'aurais pu prendre le risque de me relever pour me débarrasser des débris, mais j'ai préféré protéger mes enfants. Je me disais 'je préfère être coupée en deux plutôt que de les laisser sans protection'".

Lorsque la poutre s'écroule sur elle, l'impact est d'une violence inouïe et ses jambes sont complètement écrasées.

Via : stephaniedecker

Puis la seconde tornade passe sur eux, faisant voler les débris laissés par la précédente. La famille est plus vulnérable que jamais. Stephanie se jette sur sa fille alors qu'une colonne se dirige tout droit vers sa petite fille. Le choc lui brise huit côtes dont l'une vient lui perforer les poumons, mais sa fille n'a rien !

Une fois la tempête passée, elle envoie ses enfants chercher de l'aide. Stephanie est gravement blessée et la route vers la guérison est incertaine.

C'est un miracle qu'elle soit encore en vie, mais c'est tout ce qui compte à présent.

Après un très long séjour à l'hôpital et la pose de deux prothèses ultra-modernes, Stephanie est sur la bonne voie de la guérison.


Un an plus tard, elle lance la fondation Stephanie Decker Foundation pour apporter une aide financière aux enfants et familles blessées dans la catastrophe. Dans le même temps, elle voyage à travers le pays pour donner des conférences. Aujourd'hui, elle se déplace librement à l'aide de ses prothèses et déclare que si elle devait revivre l'enfer de cette journée du 2 mars elle prendrait exactement les mêmes décisions.

Via : stephaniedecker

La famille a depuis fait reconstruire une maison à 15 minutes de la ville la plus proche. Stephanie veut montrer à ses enfants que malgré tout, il est possible de reconstruire sa vie et de lui donner encore plus de sens.

On comprend pourquoi Stephanie a tant d'influence : c'est une vraie héroïne et une véritable source d'inspiration.

Quand il s'agit de protéger leurs enfants, les parents sont prêts à tout, même à donner leur propre vie ou perdre une partie d'eux. L'expérience de Stephanie et la sagesse acquise sont une véritable source d'inspiration pour toutes les victimes de catastrophes.
loading...
Advertissement

No comments :