Elle a joué tout l’après-midi dans le jardin mais le soir, elle a de la fièvre. Quelques jours plus tard, la fillette de 2 ans décède

Advertissement

C’était un après-midi comme les autres et, comme souvent, la petite Kenley Ratliff joue dans le jardin. Rien d’inhabituel donc, sauf que le soir venu, cette petite fille de deux ans a de la fièvre, ce qui inquiète les parents qui l’emmènent à l’hôpital.

Les médecins l’auscultent et leurs premières conclusions disent qu’elle souffre d’un type de streptocoques. Malgré le fait qu’elle soit hospitalisée avec des médecins à son chevet, l’état de santé de Kenley ne s’améliore pas, ni même se stabilise, il se détériore à vitesse grand V.

Via : viralnova

Les médecins estiment qu’elle peut rentrer chez elle mais son retour au bercail a été de courte durée car son état empire: la fièvre est de nouveau présente et des éruptions cutanées ont fait leur apparition sur tout le corps.

Les médecins refont toute une batterie de tests pour réévaluer leur diagnostique.

Après avoir débattu sur son cas, ils décident d’en venir à la même conclusion: la fillette souffre de la fièvre pourpre des montagnes rocheuses, un type de fièvre Q qui est transmise par les tiques. La maladie est provoquée par Rickettsia rickettsii, une espèce de bactérie qui est transmise aux humains par une tique dure.

Via : viralnova

L’infection a gagné du terrain et a même atteint son cerveau

Le petite Kenley est dans le coma et si elle est toujours en vie, c’est grâce aux appareils qui la maintiennent dans une état stable.

Les jours de l’enfant sont comptés mais quelques jours plus tard, le verdict tombe: Kenley ne se réveillera plus jamais car les lésions subies au cerveau sont irréversibles.

Les parents décident donc d’arrêter l’assistance respiratoire. Kenley décède donc dans la foulée.

Via : viralnova

Au-delà de la souffrance que la famille Ratliff est en train de vivre, elle a décidé de partager leur vécu pour prévenir les autres parents. « Parents, si vos enfants jouent régulièrement dehors, observez-les, vérifiez si une tique ne les a pas piqués. Soyez vigilants s’ils ont de la fièvre rapidement, s’ils ont des douleurs, des éruptions cutanées et des nausées. Ça pourrait leur sauver la vie. »

Adultes ou enfants, vérifiez bien qu’un tique ne s’est pas accroché à vous car les conséquences de leur piqûre peuvent être terribles.

Via : viralnova

Que vous jouiez dans votre jardin ou bien dans les bois, frottez-vous bien le corps. Si vous avez des animaux de compagnie qui ont par habitude de dormir dans votre maison, vérifiez bien qu’ils n’en aient pas.
loading...
Advertissement

No comments :