Ce gynécologue s’est fait radier de l’Ordre, mais ce qu’il a fait à ses patientes dépasse l’entendement !

Advertissement


Il existe des métiers respectables et honorables comme ceux du monde médical. Et pourtant, ce gynécologue a tout bonnement tout gâché en ne respectant pas ses patientes et en profitant de la confiance qu’elles lui ont accordée !

En effet, il s’est fait radier par ses pairs à cause d’une erreur inadmissible et qui risque bien de vous choquer !

Un docteur de l’Ohio…


Via : seventyfox


Kurt Froehlich a officié en tant que gynécologue dans l’hôpital de l’Ohio pendant des années. Mais pour des raisons à la fois surprenantes et inacceptables, il a rapidement été radié par ses pairs et ne peut donc plus jamais exercer ce métier où que ce soit !

Des comportements inappropriés :

Via : seventyfox

Si cet ancien gynécologue de 48 ans a été remercié, c’est pour plusieurs raisons extrêmement choquantes. En effet, il a agi de manière indécente et inappropriée avec bon nombre de ses patientes…

Une histoire de point G.

Via : seventyfox

The Smoking Gun relate effectivement que cette histoire a commencé avec une de ses patientes qui lui aurait demandé une faveur. À vrai dire, elle lui aurait demandé de lui indiquer où se situait exactement son point G. Et comme ce que ferait tout médecin dans ce genre de situation, il a affirmé qu’il a d’abord montré la localisation de son point G sur une image…

Elle avait insisté…

Mais la femme n’était pas satisfaite des images que lui a montrées le gynécologue. Elle aurait insisté pour qu’il le lui indique vraiment sous prétexte qu’elle et son mari étaient incapables de le repérer !

Kurt Froehlich a finalement accepté.

Via : seventyfox


Au final, le médecin a donc accepté de le faire en faisant un toucher vaginal. Mais l’histoire est allée plus loin ! Au prochain rendez-vous avec cette dame, il serait allé jusqu’à stimuler son point G pour qu’elle ait un orgasme. Puis, une semaine plus tard, lors d’un autre rendez-vous, tous deux ont fini par avoir des relations sexuelles !

Mais elle n’est pas la seule !

Via : seventyfox

Cet ancien médecin a également avoué qu’il a aussi fait la même expérience de stimulation du point G avec une autre de ses patientes. Mais cette fois-ci, il nie complètement avoir eu des relations sexuelles avec cette dernière… Mais un de ses collègues, une secrétaire médicale, l’a également poursuivi en justice en déclarant que le médecin a glissé sa main sous son chemisier pour toucher sa poitrine ! Pour toutes ces raisons, Kurt Froehlich a été radié de l’ordre des médecins…

Un fait plus commun qu’on ne le croit !

Via : seventyfox

L’histoire de ce gynécologue n’est pas la seule à avoir fait scandale. En effet, d’autres médecins se sont aussi fait radier pour de multiples raisons qui ont semé l’indignation du public : attouchement, abus, agression, harcèlement physique ou verbal… et j’en passe !

Un physiothérapeute un peu trop entrepreneur…

Via : seventyfox


Cette autre histoire est celle d’un physiothérapeute qui a été congédié pour des actes de nature sexuelle alors qu’il exerçait dans la clinique Physio 2000 de Montréal, au Canada.

Suspendu qu’il soit coupable ou non :

Via : seventyfox


Étant donné le tollé que cette affaire a créé, la clinique a décidé de suspendre Chandler Élie pour toutes ses activités le temps qu’une décision soit prise par l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. Toutefois, Linda Coulombe, directrice et fondatrice de la clinique Physio 2000, croit fermement en l’innocence de son employé !


Au-delà de ses fonctions :

Via : seventyfox

Chandler Élie était un simple physiothérapeute ayant suivi une formation en ostéopathie. De ce fait, il pensait avoir le droit de pratiquer un examen vaginal sur une de ses patientes ! Et pourtant, son ordre professionnel l’a tout de même radié en affirmant que ce genre d’examen est tout simplement réservé aux physiothérapeutes ayant suivi une formation en rééducation périnéale.

Confusion…

Via : seventyfox

Chandler Élie admet ne pas avoir suivi une formation spéciale en physiothérapie lui permettant de réaliser un examen vaginal. Toutefois, il a déclaré ne jamais pratiquer des actes qui ne lui ont pas été enseignés, mais cette pratique étant autorisée en ostéopathie, il a cru bon de faire l’examen en question…

Cinq infractions disciplinaires :

Via : seventyfox

En ce moment même, une plainte a été déposée contre le physiothérapeute qui est accusé de cinq infractions disciplinaires, dont trois de nature sexuelle. Des accusations qu’il nie fermement en martelant qu’il « n’y a eu aucun acte de nature sexuelle ». Mais ses déclarations n’ont eu pour effet que de le radier de suite, car « il représente un danger pour le public », a souligné Louise Gauthier du syndicat de l’Ordre professionnel de la physiothérapie…

Et vous ? Que pensez-vous de ces histoires scandaleuses ?


loading...
Advertissement

No comments :