7 douleurs à ne surtout jamais ignorer!!!

Advertissement

Dans le doute, n’espérez pas que cela « passe tout seul » : appelez les secours (le Samu au 15 ou les pompiers au 18).Sans verser pour autant dans l’excès inverse (l’hypocondrie), il est important de ne pas sous-estimer certaines douleurs inhabituelles ou particulièrement violentes et localisées.
Femme en pleine crise cardiaque

Un mal de tête fulgurant

C’est peut-être une rupture d’anévrisme (l’anévrisme étant une dilatation localisée de la paroi d’une artère, en forme de sac, pouvant se rompre à tout moment et déclencher une hémorragie).
En cas de mal de tête soudain et violent, appelez le 15 sans perdre une seconde. Une hémorragie consécutive à une rupture d’anévrisme n’est pas une chose fréquente, bien heureusement, mais lorsqu’elle se produit, il faut réagir très vite. Une intervention chirurgicale peut vous sauver la vie.

Un mal de dents lancinant et qui vous réveille

C’est peut-être que vous souffrez de ce qu’on appelle communément le grincement de dents, ou bruxisme.
En serrant les mâchoires trop souvent, les nerfs des dents peuvent s’inflammer et l’émail protecteur se décomposer. Parfois même les dents s’endommagent jusqu’à la racine, ce qui nécessite de les arracher. Les complications d’épisodes de grincement de dents (souvent provoqués par le stress) peuvent être évitées en portant une gouttière de désocclusion pendant la nuit. De toute façon, allez consulter votre dentiste !

Une douleur sourde au ventre qui s’intensifie du côté droit de l’abdomen

Cette douleur, si elle persiste et s’intensifie, évoque naturellement une appendicite.
Dans tous les cas, rendez-vous immédiatement aux urgences : il est très probable que vous allez devoir être opérée rapidement, pour éviter tout risque que l’appendicite se transforme en péritonite, une infection potentiellement mortelle.

Une douleur au milieu du dos et de la fièvre

Vos reins sont peut-être atteints par une infection urinaire.
Ne sous-estimez pas ces symptômes (fièvre, nausées et mal de dos aigu) en imaginant qu’ils ne résultent que d’un simple trouble intestinal. Ils sont souvent révélateurs d’une infection de l’appareil urinaire ayant migré vers les reins, ce qui est bien plus grave. Généralement, l’infection commence par une cystite (qui provoque de vives douleurs lorsque vous urinez), mais chez certaines personnes elle passe inaperçue avant d’atteindre les reins. Consultez en urgence un médecin, qui vous prescrira très certainement des antibiotiques.

Une zone sensible et douloureuse sur le mollet

Cela peut être le symptôme d’une thrombose veineuse profonde (ou phlébite).
Si une petite zone de votre jambe est douloureuse, il se peut que vous soyez atteinte d’une thrombose veineuse profonde (autrement dit un caillot), affection plus fréquente quand on prend la pilule ou quand on sort d’un long voyage en voiture ou en avion. Si votre jambe n’est pas trop gonflée et si la douleur ne s’aggrave pas, vous pouvez éviter d’aller aux urgences, et attendre une journée le temps de voir votre médecin, mais n’attendez surtout pas plus longtemps ! Le caillot pourrait grossir ou se détacher et être emporté par la circulation sanguine vers les poumons, causant une embolie pulmonaire.

Des règles douloureuses chroniques qu’aucun médicament anti-douleur ne soulage

Ici, l’endométriose est peut-être en cause.
La maladie est la conséquence de la présence de muqueuse utérine à l’extérieur de l’utérus. Elle rend 10 à 15 % des femmes infertiles et elle est très fréquente : une femme sur deux souffrant de douleurs menstruelles chroniques en serait atteinte ! Sauf si vous essayez d’avoir un enfant, votre médecin pourra vous prescrire un traitement à base de progestatifs. Si les douleurs persistent, une intervention chirurgicale pourra être nécessaire pour enlever les tissus incriminés.

Une douleur inexpliquée entre les omoplates

C’est peut-être hélas un signe annonciateur de crise cardiaque.
Environ 30 % des gens subissant une attaque cardiaque ne ressentent pas la classique douleur thoracique. Une vive douleur entre les omoplates est fréquente chez les femmes, tout comme les douleurs aux mâchoires, le souffle court et les nausées. Si vous avez plusieurs de ces symptômes, la situation est urgente. Ne laissez pas quelqu’un vous emmener à l’hôpital : appelez le 15. Dès l’appel, vous serez prise en charge par des professionnels, jusqu’à l’arrivée des secours.

Important : S'il vous plaît noter que les informations fournies ici ne visent pas à remplacer un avis médical professionnel, c'est juste une recommandation. Demandez l'avis de votre médecin avant de faire quoi que se soit !
loading...
Advertissement

No comments :